La France au Sénégal Pôle de la Coopération Non Gouvernementale

Pôle de la Coopération Non Gouvernementale
SCAC - Ambassade de France
BP. 2014 Dakar
Tél. : +221 33 839 53 27
Fax. : +221 33 839 53 66

Retour sur la tournée PAISD – Ambassade de France dans les régions de Matam et Saint-Louis (23-28 octobre 2017)

11 décembre 2017

La cellule de coordination du PAISD et l’Ambassade de France ont effectué du 23 au 28 novembre 2017 une mission de suivi des projets dans les régions de Matam et de Saint-Louis

Initiée en novembre 2015 pour célébrer les 10 ans du PAISD (Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement), un programme bilatéral franco-sénégalais, cette tournée conjointe, la 4ème du genre, mobilise les partenaires institutionnels de ce dispositif mis en œuvre par la Direction de la Coopération technique (SGPR) et dont la vocation est de soutenir les initiatives de développement portées par la Diaspora sénégalaise en France au profit du développement économique et social de leur pays d’origine.
L’Ambassadeur de France au Sénégal, S.E.M Christophe Bigot et le Directeur de la Coopération technique sénégalaise, M Papa Birama Thiam, se sont rendus dans les régions de Matam et de Saint-Louis du lundi 23 au samedi 28 octobre 2017. Au cours de cette tournée, ils ont procédé à la visite de réalisations financées dans le cadre du PAISD. Il s’agit de projets dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’hydraulique situés dans un bassin historique de l’émigration sénégalaise vers la France. Cette tournée a vu également la participation de M Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines, à la tête d’une délégation d’élus.

Cette tournée a pris place seulement quelques jours après le 3ème séminaire intergouvernemental Sénégal - France tenu le 19 octobre 2017 à Paris au cours duquel une convention de financement a été signée entre l’Agence française de développement et l’Etat du Sénégal, d’un montant de 9,2 Mds FCFA (14 M EUR). Cette nouvelle phase du PAISD d’une durée de 4 ans, fortement soutenue par l’Union européenne, intègre la Diaspora sénégalaise établie en France, en Belgique, en Espagne et en Italie et souligne les efforts légendaires de solidarité des migrants sénégalais au profit de leur pays d’origine à travers les phases successives du PAISD.


Photo n°1 : complexe scolaire de Ndouloumadji (école, collège et lycée réalisés dans le cadre du PAISD) – Département de Matam

La tournée a débuté par une escale à Ndouloumadji où la communauté éducative s’est mobilisée pour accueillir la délégation dans ce magnifique cadre du complexe éducatif de Ndouloumadji. Ce projet intégré réalisé avec la participation des ressortissants de Ndouloumadji en France réunit sur un seul site trois cycles d’enseignement et offre un environnement d’enseignement idéal pour les élèves. L’école et le collège ont bénéficié récemment d’une extension et d’une rénovation sur la phase II du PAISD, avec l’appui du département des Yvelines.

Lycée de Sinthiou Bamambé - Département de Kanel

Deux ans après le précédent passage, la délégation est de retour dans la Commune de Sinthiou Bamambé. Que de chemin parcouru depuis la pose de la première pierre lors de la tournée des 10 ans du PAISD en novembre 2015. Cette fois-ci, les hôtes ont apprécié l’achèvement du lycée dont l’équipement a débuté permettant d’envisager le déménagement du cycle secondaire, actuellement hébergé dans le collège voisin, dans les nouveaux locaux.


Photo n°2 : Centre hospitalier régional d’Ourossogui (CHRO) - Département de Matam

L’Hôpital d’Ourossogui est l’établissement de santé de référence pour les habitants de la région de Matam et des populations implantées le long du Fleuve Sénégal. A une heure matinale, celle de l’affluence pour les consultations et les soins, la délégation a pu se rendre compte du nombre de patients qui se pressaient pour être accueillis et pris en charge.

Débutée par la présentation des services par le personnel hospitalier, la visite s’est poursuivie par un temps d’échange permettant à la délégation de s’imprégner des défis et des enjeux auxquels sont confrontées les structures hospitalières régionales au Sénégal.

D’où l’importance que revêt le projet de rénovation et d’extension du CHRO, un projet soutenu par le PAISD et porté par l’organisation faîtière des ressortissants de Matam en France. C’est un projet mobilisateur avec de potentielles retombées pour toute la région. Le volet Etudes achevé, se présente maintenant la perspective de passer à la phase opérationnelle.


Photo n°3 : Adduction d’eau potable de Wodobéré - Département de Kanel

Sur le chemin de Ganguel Soulé, la délégation a marqué un arrêt dans cette commune située au bord du Fleuve Sénégal. Cette collectivité de 8.000 habitants est représentative de nombreux bourgs ruraux au Sénégal ayant une population en croissance régulière dont la satisfaction des besoins essentiels se rapprochent désormais des problématiques rencontrées par les villes de taille supérieure.

Constatant le dynamisme de la diaspora originaire de Wodobéré basée en France, la délégation a pris la mesure du projet de densification et d’extension du réseau d’adduction d’eau potable de Wodobéré, réalisé dans le but de satisfaire de manière durable la desserte en eau dans les zones périphériques récemment urbanisées. De nature à soutenir le développement de Wodobéré en valorisant l’ensemble du territoire communal, ce projet dans sa première phase a porté sur la consolidation du captage des ressources en eau (réalisation d’un château d’eau).


Photo n°4 : Poste de santé de Ganguel Soulé – Département de Kanel

L’Ambassadeur de France, le Coordonnateur du PAISD et le Président du Conseil départemental des Yvelines en France ont procédé en relation avec les autorités médicales et locales sénégalaises, à l’inauguration d’un Poste de santé à Ganguel Soulé, un village situé sur les berges du fleuve Sénégal (Dept. de Kanel). Cet établissement de santé, réalisé dans le cadre du PAISD en partenariat avec les ressortissants de cette localité en France, permet d’améliorer la prise en charge sanitaire de plus de 5.000 personnes dans cette zone enclavée du Dandé Mayo. Le renforcement du plateau technique permet également de réduire les conséquences de l’éloignement du village du centre de santé de référence le plus proche dont il dépend, situé à Kanel au bord de la route nationale.
Au total, plus de 309.000 personnes sont polarisées par les établissements sanitaires réalisés dans le cadre du PAISD.


Photo n°5 : Hôtel de ville de Matam – Département de Matam

A la suite de la cérémonie haute en couleur et festive à Ganguel Soulé, le convoi a mis le cap sur Matam, chef-lieu de région, où le premier édile de la Commune, le Député-Maire Mory Diaw a réservé un chaleureux accueil à la délégation. La présentation de la Commune et la politique de développement menée ont donné aux participants un éclairage sur la localité et l’exploitation de ses potentialités. La réalisation du centre d’Etat civil dans l’enceinte de la Mairie, a été citée en exemple de collaboration entre collectivité locale d’origine et diaspora de la localité en France.


Photo n°6 : Centre d’accès aux TIC

La venue à Matam ne pouvait s’effectuer sans un passage au centre d’accès aux TIC de Matam réalisé par le PAISD. Ce vaste programme qui comprend au total la réalisation de 6 centres d’accès aux TIC similaires, va faciliter le développement de l’enseignement à distance en région. Un partenariat avec l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS) prévoit l’ouverture prochaine d’un Espace numérique ouvert au sein du centre, afin de dispenser des filières d’enseignement supérieur en région de Matam.


Photo n°7 : Visite de l’adduction d’eau potable de Gadiobé – Département de Podor

1ère étape en région de Saint-Louis, à Gadiobé. Avant la réalisation de ce projet qui comprend un système complet d’adduction d’eau potable (forage, château d’eau, équipements, réseaux et points d’accès), les populations de Gadiobé étaient dépendantes du réseau de la commune de Pété dont la distribution irrégulière d’eau potable les rendait vulnérables. Depuis la mise en service des ouvrages, les besoins sont désormais couverts avec un service de l’eau satisfaisant et géré localement.


Photo n°8 : Chantier du centre de santé d’Aéré Lao – Département de Podor

Cette commune de plus de 15.000 habitants dispose d’un Poste de santé en service depuis 1948 mais vétuste et inadapté pour offrir des prestations de qualité. Malgré les efforts de son Comité de santé et l’appui de la mairie, cet établissement de santé, qui polarise 50 villages et hameaux autour d’Aéré Lao, est confronté à des difficultés liées à ses infrastructures et équipements ne répondant pas aux normes. C’est dans ce contexte que les ressortissants d’Aéré Lao en France, réunis au sein de l’Association pour le développement d’Aéré Lao basée à Paris, sensibles à ces difficultés ont ainsi sollicité le PAISD pour réaliser des infrastructures adaptées et mettre en place un plateau médical aux normes capables de répondre aux besoins sanitaires des populations de cette commune.

L’initiative porte ainsi sur la réalisation d’une infrastructure de santé d’envergure, de type Centre de santé avec dans une première phase, la réalisation d’une Polyclinique, d’un Pavillon d’hospitalisation et d’une Guérite. Il est également prévu, sur financement de l’entreprise EIFFAGE, la réalisation de 3 logements ainsi que la clôture de 600 ml.


Photo n°9 : Lycée d’enseignement général de Fanaye – Département de Podor

Comme à Sinthiou Bamambé, la délégation revient à Fanaye après un 1er passage en novembre 2015 lors de la pose de la 1ère pierre du nouveau lycée. Car jusqu’alors, la commune de Fanaye abritait au sein du collège le cycle secondaire créé en 2010. Ce projet soutenu à partir de 2014 par le PAISD est venu remédier à cette situation. Mis en service au début du mois d’octobre, l’ouverture de cet établissement s’est correctement déroulée à l’occasion de la rentrée scolaire 2017. Avec la première cohorte de lycéens et de lycéennes, c’est une nouvelle page qui s’écrit pour Fanaye !

En point d’orgue de cette tournée, l’Ambassadeur a passé la journée du samedi 28 octobre à Ross Béthio (Dept. De Saint-Louis) avec la SAED pour visiter le projet de Promotion des Partenariats rizicoles dans le Delta du fleuve Sénégal (3PRD) bénéficiant d’un financement de l’Agence française de Développement (AFD).

  • Partagez cette page

 

Le Pôle CNG
en quelques chiffres
  • 15

    Projets soutenus par le PISCCA en 2017 et 2018 au Sénégal et en Gambie

  • 46

    Projets soutenus par le dispositif conjoint franco-sénégalais en soutien à la coopération décentralisée depuis 2015

  • 85

    Volontaires de solidarité internationale et Service civique en juin 2018

  • 21

    Projets soutenus sur le Fonds Social de développement

  • 24

    Dossiers de chantiers de solidarité internationale instruits en 2018

  • 37

    Projets soutenus sur le PAISD depuis 2013

Nous contacter

Pôle de la Coopération Non Gouvernementale
SCAC - Ambassade de France
BP. 2014 Dakar
Tél. : +221 33 839 53 27
Fax. : +221 33 839 53 66

© 2017 polecng.sn

 

Le Pôle CNG
en quelques chiffres
  • 15

    Projets soutenus par le PISCCA en 2017 et 2018 au Sénégal et en Gambie

  • 46

    Projets soutenus par le dispositif conjoint franco-sénégalais en soutien à la coopération décentralisée depuis 2015

  • 85

    Volontaires de solidarité internationale et Service civique en juin 2018

  • 21

    Projets soutenus sur le Fonds Social de développement

  • 24

    Dossiers de chantiers de solidarité internationale instruits en 2018

  • 37

    Projets soutenus sur le PAISD depuis 2013