La France au Sénégal Pôle de la Coopération Non Gouvernementale

Pôle de la Coopération Non Gouvernementale
SCAC - Ambassade de France
BP. 2014 Dakar
Tél. : +221 33 839 53 27
Fax. : +221 33 839 53 66

Lancement du projet RH AntiMines en Casamance

25 juillet 2019

Le 17 juin, l’Ambassadeur de France au Sénégal, M. Christophe BIGOT, s’est rendu à Djibelor, en Basse-Casamance pour participer au lancement du projet de renforcement des ressources humaines pour la lutte antimines en Casamance naturelle.

D’une durée de trois mois, ce projet vise à former 13 démineurs afin d’intensifier la lutte antimine en Casamance et contribuer ainsi à l’atteinte des objectifs de 2021 pour l’élimination des mines au Sénégal, comme préconisé par la Convention d’Ottawa (de son nom complet Convention sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction) dont l’Etat du Sénégal est signataire.

Le projet, porté par Humanité & Inclusion Sénégal (anciennement Handicap International), est mis en œuvre en étroite collaboration avec les autorités compétentes, notamment le Centre National d’Action Antimines du Sénégal (CNAMS).

Financé à hauteur de 22.583€ et suivi par l’Ambassade de France au Sénégal, et plus particulièrement le Pôle de la Coopération non gouvernementale, cette formation est assurée par le Centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution (CPADD), qui est le centre officiel de formation aux activités de déminage humanitaire.

En février 2001, le séminaire de Bamako appelle les pays africains, Etats parties de la convention d’Ottawa, à mettre en œuvre les engagements pris, en particulier à travers une coopération régionale.

C’est dans ce cadre qu’avec le soutien de la France, le Bénin a annoncé la création d’une Ecole Nationale à Vocation Régionale spécialisée dans la formation au déminage humanitaire.

Implanté en 2002 à Ouidah (Sud Bénin), le CPADD est un centre de formation dont la vocation d’apporter conseil et assistance aux pays africains touchés par la problématique des mines et engins explosifs. Il propose notamment des formations répondant aux besoins des programmes de déminage humanitaire et des opérations de maintien de la paix.

Le CPADD a été inauguré le 25 avril 2003 par le ministre de la Défense nationale (M. Pierre OSHO) en présence de l’ambassadeur de France (M. François MIMIN) et de l’ambassadeur chargé de l’action pour le déminage et l’assistance aux victimes des mines antipersonnel (M. Gérard CHESNEL).

  • Partagez cette page

 

Le Pôle CNG
en quelques chiffres
  • 15

    Projets soutenus par le PISCCA en 2017 et 2018 au Sénégal et en Gambie

  • 46

    Projets soutenus par le dispositif conjoint franco-sénégalais en soutien à la coopération décentralisée depuis 2015

  • 85

    Volontaires de solidarité internationale et Service civique en juin 2018

  • 21

    Projets soutenus sur le Fonds Social de développement

  • 24

    Dossiers de chantiers de solidarité internationale instruits en 2018

  • 37

    Projets soutenus sur le PAISD depuis 2013

Nous contacter

Pôle de la Coopération Non Gouvernementale
SCAC - Ambassade de France
BP. 2014 Dakar
Tél. : +221 33 839 53 27
Fax. : +221 33 839 53 66

© 2017 polecng.sn

 

Le Pôle CNG
en quelques chiffres
  • 15

    Projets soutenus par le PISCCA en 2017 et 2018 au Sénégal et en Gambie

  • 46

    Projets soutenus par le dispositif conjoint franco-sénégalais en soutien à la coopération décentralisée depuis 2015

  • 85

    Volontaires de solidarité internationale et Service civique en juin 2018

  • 21

    Projets soutenus sur le Fonds Social de développement

  • 24

    Dossiers de chantiers de solidarité internationale instruits en 2018

  • 37

    Projets soutenus sur le PAISD depuis 2013